Un millier de personnes pour répondre au mépris*

0
 

By squadra

Les grévistes de la faim de l’hôpital de Bastia ont cessé leur mouvement, mais elles restent mobilisées plus que jamais. Emmenées par Josette Risterucci, elles ont su rassembler autour d’elle syndicats, associations, partis politiques, élus, pour dénoncer le mépris dont elles ont été victimes pour avoir voulu redresser la situation de l’hôpital. Elles donnent rendez-vous à la ministre en 2018.

De son côté, le président du Conseil de Surveillance de l’hôpital, Gilles Simeoni, au nom de l’ensemble des membres du Conseil, a demandé à nouveau solennellement dans un courrier adressé à Madame Agnès Buzyn, ministre de la santé, et au gouvernement :

– De débloquer sans délai les sommes nécessaires à un fonctionnement normal pour cette année et l’année à venir, du Centre hospitalier de Bastia.

– D’acter publiquement le principe de l’ouverture, dès le début de l’année 2018, d’une discussion globale entre le gouvernement, la Collectivité de Corse et l’ensemble des acteurs de la santé publique dans l’île, aux fins de définir et mettre en œuvre un plan exceptionnel d’investissement pour la santé publique en Corse, conformément à la délibération en date du 28 juillet 2017 votée à l’unanimité par l’Assemblée de Corse.

À suivre…

Les grévistes de l’hôpital de Bastia ont cessé leur mouvement, mais restent mobilisées plus que jamais.

Cet article Un millier de personnes pour répondre au mépris* est apparu en premier sur Arritti.

…read more

Via:: ARRITTI

 

Leave A Reply